La toxoplasmose, la listériose, l'infection à CytoMégaloVirus (CMV) et la rubéole sont des maladies généralement bénignes, sauf si la femme enceinte se contamine pendant la grossesse. Dans ce cas, il existe un risque de malformation voire de décès pour le foetus.

 

1. La toxoplasmose

La toxoplasmose est due à un parasite prénommé "Toxoplasma gondii" qui peut endommager les yeux et le système nerveux de votre bébé.
 Lors du premier examen de grossesse, une analyse de sang vérifiera si la maladie a déjà été contractée et si vous avez été immunisée.

 

Si vous n'êtes pas immunisée, l'analyse sera réitérée tous les mois pour s’assurer que la maladie n’est pas apparue entre temps. Vous devrez alors prendre certaines précautions :

- Éviter tout contact avec les chats et les objets pouvant être contaminés par leurs excréments, notamment les bacs et les litières qu'il faudra désinfecter avec de l'eau de Javel.

- Porter des gants pour jardiner

- Se laver soigneusement les mains après toute manipulation (même si port de gants)

- Bien cuire les viandes dans toute l'épaisseur de la viande (boeuf, mouton, cheval)

- Éviter les viandes marinées, fumées, crues, grillées

- Éviter les poissons crus et fumés

- Privilégier le poisson cuit et le poulet

 

Lors de la préparation des repas
- Laver soigneusement les légumes et les plantes aromatiques surtout s'ils sont terreux et consommés crus (plusieurs rinçages nécessaires)
- Laver soigneusement les ustensiles de cuisine ainsi que le plan de travail
- Laver soigneusement les mains après contact avec les légumes, les fruits, la viande et avant de passer à table

Lors des repas pris hors du domicile
- Éviter la consommation de crudités et préférer les légumes cuits
- Consommer des viandes bien cuites et privilégier le poulet et les poissons biens cuits.

Le parasite étant tué par la chaleur, il est essentiel de cuire ou réchauffer les aliments à plus de 67°C.

 

 

2. La listériose

La listériose est due à une bactérie prénommée "Listéria monocytogenes" qui peut infecter gravement votre bébé.

 

Il faut éviter certains aliments qui peuvent être source de contamination :

- les produits de charcuterie artisanale tels que rillettes, pâtés, foie gras, produits en gelée. Préférer le jambon pré-emballé.

- la consommation de fromage non pasteurisé. Enlever les croûtes des fromages et ne pas consommer de fromage vendu râpé. Préférer des fromages à pâte cuite portant la mention "fromage pasteurisé" (type gruyère, comté).

- la consommation de lait cru. Préférer du lait pasteurisé, stérilisé ou UHT.

- les oeufs non cuits

- la consommation de poissons crus ou fumés, de surimi, de tarama et de coquillages crus.

- les graines germées (soja)

 

Et il faut maintenir une bonne hygiène dans votre cuisine :

- nettoyer régulièrement le réfrigérateur à l'eau de Javel

- vérifier la température du réfrigérateur (entre 2 et 4°C).

- respecter les dates de péremption des aliments

- se laver les mains

- laver soigneusement les légumes crus, crudités et herbes aromatiques

- nettoyer couteaux et planches à découper après avoir manipulé des aliments non cuits.

- conserver les aliments crus séparés des aliments cuits ou prêts à être consommés (contamination d’un aliment à l’autre)

La bactérie étant tuée par la chaleur, il est essentiel de cuire ou réchauffer les aliments à plus de 75°C.

 

3. L'infection à CytoMegaloVirus (CMV)

Le CMV est un virus qui peut endommager l'audition et le cerveau de votre bébé. L'infection à CMV passe le plus souvent inaperçu chez les malades (enfants ou jeunes adultes), il faut donc :

- limiter le contact avec la salive, les postillons, les urines ou les larmes des enfants de moins de 3 ans et des malades qui peuvent rester contagieux pendant plusieurs semaines voire plusieurs mois

- se laver soigneusement les mains à l'eau et au savon (ou avec une solution hydro-alcoolique) après tout contact.

 

4. La rubéole

La rubéole est due à un virus prénommé "Togavirus" qui est dangereux pour le bébé particulièrement pendant les 5 premiers mois de grossesse. La rubéole est une maladie rare chez la femme enceinte puisque tout le monde est censé être vacciné contre cette maladie. Normalement, lors du premier examen de grossesse, une analyse de sang vérifiera si vous êtes toujours immunisée contre la rubéole.

 

Si vous n'êtes pas immunisée, l'analyse sera réitérée tous les mois pour s’assurer que la maladie n’est pas apparue entre temps. Vous devrez alors prendre certaines précautions :

- limiter le contact avec les malades (personnes atteintes de rubéole et enfants présentant une fièvre ou une éruption depuis moins d'une semaine)

- se faire vacciner avant de tomber enceinte ou après l'accouchement.

 

Source : Polycopié national du Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français.