Vous avez une maladie respiratoire (asthme, BPCO ou insuffisance respiratoire) et devez prendre un traitement inhalé. Ce traitement peut être difficile à prendre. Pour vous aider à faire les bons gestes, je vous invite à lire cet article et à visionner les vidéos explicatives.

Un traitement efficace, c'est un traitement bien pris.

 

A/ JE PRENDS QUOI EXACTEMENT ?

Votre traitement comprend des beta2-mimétiques qui ouvrent les bronches (ce sont des "bronchodilatateurs") et/ou des corticoïdes qui désinflamment les bronches (ce sont des "anti-inflammatoires stéroïdiens").

Votre traitement inhalé est sous forme de spray (la notice indique "suspension ou solution pour inhalation") ou sous forme de poudre (la notice indique "poudre pour inhalation").

Il existe :

- des beta2-mimétiques de courte durée d'action comme traitement de la crise :

Salbutamol (Ventoline spray, Airomir autohaler, Ventilastin novolizer, Asmasal clickhaler) ou Terbutaline turbuhaler (Bricanyl turbuhaler).

 

- des beta2-mimétiques de longue durée d'action comme traitement de fond :

Salmétérol (Serevent spray ou diskus), Formotérol (Foradil poudre en gélule, Asmelor Novolizer, Formoair spray, Atimos spray) ou Indacaterol (Onbrez poudre en gélule).

 

- des corticoïdes comme traitement de fond :

Beclomethasone (Becotide spray, Beclojet, Beclospray, Asmabec clickhaler, Bemedrex easyhaler, Ecobec spray, Miflasone poudre en gélule, Qvar autohaler ou spray), Budésonide (Pulmicort spray ou turbuhaler, Miflonil poudre en gélule, Novopulmon novolizer) ou Flicasone (Flixotide spray ou diskus).

 

Il existe d'autres médicaments et des formules "2 en 1" associant des corticoïdes avec des beta2-mimétiques de longue durée d'action (Seretide spray ou diskus, Symbicort turbuhaler, Innovair spray ou nexthaler).

 

B/ BIEN PRENDRE SON TRAITEMENT

Un traitement à inhaler, c'est plus compliqué qu'un comprimé à avaler... Mais à force ça devient facile.

Rendez-vous sur ce site pour visionner le mode d'emploi : http://ticemed2.upmc.fr/webtv/accueil.html, en indiquant le nom de votre médicament dans l'encart "Rechercher une vidéo".

 

Si vous utilisez une chambre d'inhalation (enfants, crise), lire le bas de cet article.


 Si vous préférez lire les indications (au lieu de visionner la vidéo), voir ci-dessous :

1. Je prends un spray

a) Le spray ou aérosol doseur

 

 Mode d'emploi :

- Secouer le flacon et retirer le capuchon.

- Vider l'air des poumons.

- Placer l'embout de l'appareil (tenu verticalement) entre les lèvres.

- Aspirer à fond (rapidement et profondément) tout en actionnant le flacon. Pour bien faire, il est conseillé d'appuyer sur le déclencheur juste après avoir commencé à inspirer.

- Faire une apnée de quelques secondes (compter jusqu'à 10). Ne pas respirer par le nez (se pincer le nez si nécessaire).

- Et c'est fini ! Refermer le flacon. Se rincer la bouche si ce sont des corticoïdes.

Pour savoir si l’aérosol contient encore du médicament, il faut agiter la cartouche contre son oreille (on doit percevoir le mouvement du liquide) ou la mettre dans de l’eau pour vérifier qu’elle ne flotte pas. La cartouche est vide quand elle flotte horizontalement. 

 

 

 

 b) Autres dispositifs similaires : Autohaler et Beclojet

C'est le même mode d'emploi, sauf que les dispositifs "autohaler" se déclenchent automatiquement lors de l'inspiration sans avoir à appuyer sur un bouton.

2. Je prends une poudre

a) Le turbuhaler

 

 

 

Mode d'emploi :

- Retirer le capuchon et armer le Turbuhaler ("clic clac").

- Vider l'air des poumons (en dehors de l'appareil).

- Placer l'embout de l'appareil entre les lèvres.

- Aspirer à fond (rapidement et profondément). Le Turbuhaler n'entraîne aucune sensation particulière bien que le produit soit délivré aux poumons.

- Faire une apnée de quelques secondes (compter jusqu'à 10). Vous pouvez retirer l'appareil de la bouche.

- Et c'est fini ! Refermer le Turbuhaler. Se rincer la bouche si ce sont des corticoïdes. Ne pas souffler dans l'appareil ni le mouiller.

Pour vérifier que le Turbuhaler n’est pas vide, vérifier que l’indicateur de doses restantes est blanc. Quand une marque rouge apparaît, il reste 20 doses. Quand il est totalement rouge, il est vide.

 

 

 

 

 b) Le diskus

 

 

Mode d'emploi :

- Armer l'appareil ("clic clic")

- Tenir l'appareil horizontalement.

- Vider l'air des poumons (en dehors de l'appareil).

- Placer ses lèvres sur l'embout de l'appareil.

- Aspirer à fond (rapidement et profondément).

- Faire une apnée de quelques secondes (compter jusqu'à 10). Vous pouvez retirer l'appareil de la bouche.

- Et c'est fini ! Refermer le Diskus. Se rincer la bouche si ce sont des corticoïdes. Ne pas souffler dans l'appareil ni le mouiller.

Pour vérifier que le Diskus n’est pas vide, vérifier que le compte dose n’est pas à 0.

 

 

 

 

c) La poudre en gélule ou aerolizer

 

 

 

 

Mode d'emploi :

- Retirer le capuchon et placez la gélule (Foradil, Miflasone) dans l'aérolizer

- Percer la gélule grâce aux boutons sur les côtés de l'appareil

- Vider l'air des poumons (en dehors de l'appareil).

- Placer les lèvres sur l'embout de l'appareil.

- Aspirer à fond (rapidement et profondément)

- Faire une apnée de quelques secondes (compter jusqu'à 10). Vous pouvez retirer l'appareil de la bouche.

- Et c'est fini ! Retirer la gélule usagée et refermer. Se rincer la bouche si ce sont des corticoïdes. Ne pas souffler dans l'appareil ni le mouiller.

 

 

 

d) Autres dispositifs : Easyhaler, Novolizer et Clickhaler

 

 


3. Je m'aide d'une chambre d'inhalation : Baby Haler, Able Spacer, Nes Spacer, Vortex

Cliquez ici pour visionner la VIDEO : comment utiliser une chambre d'inhalation ?

La chambre d'inhalation doit être accompagnée d'un masque en cas de crise d'asthme sévère ou chez les enfants de 0 à 4 ans. A partir de 4-5 ans, l'enfant peut être capable d'utiliser la chambre d'inhalation sans masque (avec un simple embout buccal). A partir de 7 ans, l'enfant peut être capable d'utiliser le spray ou le turbuhaler.

 

 Mode d'emploi :

- Secouer le spray. Retirer le capuchon.

- Mettre le spray (verticalement) à l'extrémité adéquate de la chambre d'inhalation tenue horizontalement.

- Appliquer le masque sur le visage de l'enfant. Le masque doit recouvrir la bouche et le nez. Maintenir le masque pour éviter les fuites d'air.

- Actionner le spray.

 

- Faire respirer tranquillement l'enfant 10 secondes. Si l'enfant n'utilise pas de masque, il doit se pincer le nez pour éviter de respirer par le nez.

- Si la prescription est de 2 bouffées, les faire séparément.

- Rincer la bouche ou le visage de l'enfant (si masque) si ce sont des corticoïdes.

 

 

 

© 2004-2012 AboutKidsHealth 

 

SourcesAssurance Maladie, The Hospital for Sick Children - Canada.