L'eczéma est un problème de peau fréquent. Ce n'est pas contagieux.

 

1. J'ai quel eczéma ?

Il existe 2 types d'eczéma :

a) Lorsque la peau est allergique de manière générale, c'est un eczéma (ou dermatite) atopique.

Cet eczéma touche surtout les (jeunes) enfants. Souvent, il s'améliore avec l'âge et peut disparaître à l'adolescence.

Cet eczéma est d'origine génétique et environnemental. Il apparaît souvent dans les familles d' "allergique" (asthme, allergie alimentaire notamment au lait, rhume des foins, conjonctivite allergique).

 

b) Lorsque la peau est allergique à un produit précis, c'est un eczéma de contact.

Cet eczéma touche plutôt les adultes.

Cet eczéma survient lorsque la peau est EN CONTACT avec un produit allergisant qui peut être :

--- un accessoire en nickel (bijoux fantaisie, boutons de pantalon, boucle de ceinture)

--- un vêtement (teintures) ou des chaussures (cuir, colle, caoutchouc)

--- un cosmétique : parfum, shampoing, déodorant, teinture capillaire, vernis à ongles, baume à lèvre

--- un produit appliqué sur la peau : antiseptiques, crèmes anti-inflammatoires, crèmes cosmétiques, colorant de tatouage. Certaines allergies ne se déclarent que lors d'une exposition au soleil.

--- un allergène rencontré au travail : métiers du bâtiment (ciment, peinture, colles), coiffeurs (teintures, permanentes, gants, shampoings), professionnels de santé (antiseptiques, gants, résine composite), horticulteurs (chrysanthèmes, primevères, pesticides, gants notamment en latex).

Si on évite l'allergène, l'eczéma disparaît.

 

2. C'est quoi le traitement ?

a) Comprendre le but du traitement

La peau est une barrière naturelle qui protège de l'environnement.

Dans l'eczéma, cette peau est poreuse et ne joue pas bien son rôle de barrière :

--- elle laisse l'eau de notre organisme s'échapper. C'est pourquoi la peau devient sèche.

--- elle laisse les allergènes (produits de l'environnement) rentrer. Du coup l'organisme réagit contre ces allergènes, et la peau s'inflamme : c'est rouge, ça gratte, ça suinte, ça gonfle, il y a une croûte, ça se craquelle, la peau devient moins souple...

 

Le but du traitement est donc de recréer la barrière :

- La crème hydratante ("émollient") réhydrate la peau asséchée. Elle reconstruit l'étanchéité. Elle doit être appliquée sur toutes les zones sèches, tous les jours si besoin. Tant que c'est sec, il faut hydrater !

- La crème anti-inflammatoire stéroïdien ("dermocorticoïde") stoppe la réaction allergique de l'organisme. Elle doit être appliquée en cas de poussée, plusieurs jours si besoin. Tant que c'est rouge et que ça gratte, il faut mettre le corticoïde !

 

b) Agir concrètement

Les astuces au quotidien

Se laver

- Prendre une seule douche par jour, voire tous les 2 jours, courte, à l'eau tiède (ou un bain tiède de courte durée)

- Utiliser des "pains" sans savon ou des nettoyants doux sans savon

- Supprimer tout ce qui sent bon (produit parfumé) et tout ce qui est coloré (colorant, conservateur). N'ajoutez rien dans l'eau du bain (mousse ou huile essentielle)

- Sécher la peau délicatement, en tamponnant plutôt qu'en frottant

- Garder les ongles coupés : vous décaperez moins la peau si vous vous grattez !

S'habiller

- Porter des vêtements en coton. Les matières synthétiques et la laine sont susceptibles d’irriter la peau.

- Pour la lessive : ne pas mettre trop de produit de lessive, bien rincer.

Respirer

- Eviter l’exposition au tabac ou aux substances allergisantes (poils d’animaux, poussières) et aérer régulièrement les pièces de vie.

Ne pas attraper l'herpès

Les enfants en poussée d'eczéma ne doivent JAMAIS embrasser ou partager des couverts ou brosses à dent avec une personne ayant un "bouton de fièvre" (herpès labial). Car l'herpès pourrait contaminer les plaques d'eczéma, ce qui est dangereux pour les enfants (syndrome de Kaposi-Juliusberg). Les adultes ne sont pas concernés.

 

Les crèmes

La crème hydratante : [exemples] DEXERYL, CERAT DE GALIEN, crèmes de parapharmacie

Où ? Seulement sur les zones sèches (zones rugueuses)

Ne pas appliquer cette crème sur les zones d'eczéma (zone rouge, qui gratte, etc) : ça risquerait de piquer ! Mettre plutôt la crème corticoïde sur les zones d'eczéma (puis vous pouvez recouvrir de crème hydratante si vous voulez).

A quelle fréquence ? 2 fois par jour

 

La crème corticoïde [exemples] LOCAPRED ou TRIDESONIT , NERISONE ou DIPROSONE ou BETNEVAL ou LOCATOP ou LOCOID ou EFFICORT ou FLIXOVATE

Où ? Seulement sur les zones d'eczéma (zone rouge, qui gratte)

Quelle quantité ? Vous mettez 1 petit pois de crème sur votre doigt. Avec cette dose, vous pouvez traiter une surface équivalente à votre paume de main (d'adulte). Vous massez fermement pour faire pénétrer le produit.

A quelle fréquence ? 1 fois par jour jusqu'à nette amélioration. Puis il faudra espacer les applications car l'application chronique de dermocorticoïde assèche la peau (cercle vicieux).

 

3. Ce n'est pas efficace : il y a quoi d'autre ?

La plupart du temps, un échec du traitement est lié à la sous-utilisation des crèmes :

- soit vous arrêtez trop tôt

- soit vous n'en mettez pas assez, ou pas assez régulièrement

 

Je répète : la crème corticoïde est LE traitement de la poussée d'eczéma. Tant que votre plaque d'eczéma n'est pas partie (plaque rouge, qui gratte, etc), vous continuez les dermocorticoïdes 1 fois par jour. Puis vous espacez les prises (pour éviter les dermatoses cortico-induites).

Je comprends : c'est fastidieux de s'occuper, tous les jours, de sa peau. Mais l'eczéma est une maladie chronique ponctuée de crise ("poussée") et de calme ("rémission"). C'est donc armé de patience que vous contrôlerez l'eczéma.

 

Par ailleurs, toutes les crèmes ne se valent pas (même si en théorie, c'est la même chose). Chaque personne réagit différemment aux crèmes. Il faut donc changer de crème (hydratante ou corticoïde) si elle vous irrite.

 

Enfin, dans quelques cas, il faudra envisager un autre traitement en concertation avec le dermatologue :

- les inhibiteurs de la calcineurine topique : pommade TACROLIMUS, dès l'âge de 2 ans

- la photothérapie UVA-UVB (réservé à l'adulte). L'exposition solaire pourrait avoir un effet bénéfique (?)

- la ciclosporine (réservé à l'adulte)

 

Sources : Le Concours Médical - mars 2016 n°3, Assurance maladie.