Un chalazion est une inflammation des glandes de Meibomius.

 

1. A quoi servent les glandes de Meibomius ?

Elles participent au film lacrymal qui protège de la sécheresse oculaire.

 

2. Où sont-elles situées ?

Sur le bord des paupières (du haut ou du bas).

 

3. Que se passe-t-il ?

Les glandes de Meibomius se bouchent et n'arrivent plus à évacuer leur contenu. Elles s'engorgent et provoquent un gonflement de la paupière.

 

4. Comment traiter un chalazion ?

Par une hygiène simple :

- mettre des compresses d'eau chaude sur vos yeux, pour permettre au liquide de mieux s'évacuer (la chaleur liquéfie le contenu gras).

- masser les paupières de l'intérieur vers l'extérieur, pour permettre au liquide de mieux s'évacuer (par votre action mécanique).

 

Par des médicaments :

- appliquer une pommade ophtalmique pendant 7 jours. Cette pommade contient un antibiotique et un corticoïde afin de diminuer l'inflammation.

 

Explication du traitement sur : https://www.youtube.com/watch?v=vji5gGRZfSo.

 (Note : une quantité de crème équivalente à un grain de riz suffit. A mettre à l'intérieur de la paupière).

 

5. Mon chalazion est toujours là malgré le traitement, que faire ?

- Continuer les compresses chaudes et les massages de paupière, car un chalazion peut mettre plusieurs semaines voire plusieurs mois à disparaître.

- Si le chalazion est "enkysté", une intervention chirurgicale peut permettre d'en venir à bout (incision du chalazion par l'arrière de la paupière pour ne pas faire de cicatrice). Explication de la chirurgie sur : https://www.youtube.com/watch?v=t0M6agT6r74.

 

6. Je n'ai plus de chalazion. La récidive est-elle possible ?

La récidive est possible mais pas systématique. Elle peut survenir sur le même oeil ou sur l'autre oeil.

 

7. J'ai un orgelet (ou "compère"), est-ce la même chose ?

Non. Un orgelet est un furoncle du cil, c'est-à-dire une infection bactérienne (par un staphylocoque) de la base du cil (appelée "follicule pilosébacé"). Il se manifeste souvent par un point blanc à la base du cil. Il ne faut pas essayer de le percer car il risquerait de se surinfecter. S'il ne guérit pas spontanément, il peut nécessiter des antibiotiques en collyre ou pommade.

 

Sources : Docteur Stopek (videos), American Association for Pediatric Ophthalmology and Strabismus.