1. J'ai souvent mal à la tête. Ai-je la migraine ?

 

a) Vous faîtes des migraines sans aura (le plus fréquent) si :

- Votre mal de tête débute progressivement dans la journée ou fin de nuit. Il atteint son maximum en quelques heures. Le mal de tête dure 4 heures à 3 jours (sans traitement). La crise de migraine est souvent précédée d'irritabilité, de fatigue, de somnolence, de faim, de bâillements... 

- Votre mal de tête est aggravée par le bruit ou la lumière, et/ou accompagnée de nausées ou vomissements. (Mais vous ne faîtes pas de fièvre).

- Votre mal de tête est pulsatile (ça bat dans la tête), et/ou d'un côté de la tête (gauche ou droite), et/ou modérément ou fortement intense, et/ou gênant les activités usuelles (marcher, monter les escaliers, travailler).

- Vous avez fait au moins 5 crises similaires dans votre vie.

 

b) Vous faîtes des migraines avec aura (plus rare) si :

- Votre mal de tête s'accompagne d'une aura. Une "aura" est un symptôme neurologique transitoire qui accompagne le mal de tête. C'est classiquement un trouble de la vision (points qui scintillent, étoiles qui se déforment), de la sensation (fourmillement d'une main ou de la joue) ou du langage (bafouillement).

- L'aura apparaît progressivement en 5 minutes et/ou dure de 5 à 60 minutes. Le mal de tête apparaît en même temps ou dans les 60 minutes.

- Vous avez fait au moins 2 crises similaires dans votre vie.

 

Attention !

La migraine avec aura ne doit pas être confondue avec d'autres maladies neurologiques dont l'AVC.

Consultez un médecin en urgence devant tout symptôme neurologique.

 

c) Votre enfant peut aussi faire des migraines :

Le migraine touche 5 à 10% des enfants.

La crise dure de 1 à 24 heures (souvent moins de 4 heures). Le mal de tête est général (à gauche et à droite). Il s'accompagne de pâleur et/ou de troubles digestifs (mal au ventre, nausées, vomissements). Il est soulagé par le sommeil.

Il existe certains équivalents migraineux chez l'enfant : douleurs de ventre cycliques, vomissements cycliques, torticolis à répétition.

 

d) Enfin, tout mal de tête n'est pas forcément "une migraine" mais peut être aussi une céphalée de tension, une névralgie faciale, une algie vasculaire de la face...

 

 

 2. A quoi c'est du ?

La migraine est une maladie neurologique d'origine génétique ("famille de migraineux").

Dans le cerveau, certains messagers chimiques se déséquilibrent. Ce déséquilibre perturbe les neurones et dilatent les artères, d'où la douleur. Chaque migraineux a un seuil de déclenchement de la migraine qui lui est propre.

Il existe une perturbation de la sérotonine (qui régule le calibre des artères, le sommeil et l'anxiété) et un excès de glutamate (qui est sensible au stress, au sommeil).

 

Ce déséquilibre des messagers chimiques est favorisé par certains facteurs :

- psychologiques : stress, relâchement, sommeil, émotion

- hormonaux : règles, puberté, contraception hormonale

- alimentaires : repas gras, alcool, hypoglycémie, arrêt de café, agrumes

- météorologiques : chaleur, orage, vent

Beaucoup de migraineux ont des crises liées aux changements de rythme, que ce soit au niveau de leurs activités personnelles (déménagement, effort physique inhabituel) ou professionnelles (migraine du week-end), de leur rythme de sommeil (manque ou excès de sommeil), de leur rythme de repas (repas irréguliers ou sautés) ou de la qualité des repas (repas plus riche).

Les modifications de l’environnement qu’elles soient au niveau des émotions (émotions agréables ou désagréables) ou des sens (odeurs, luminosité) peuvent également être des facteurs déclenchants de crise de migraine.

 

 

3. Jusqu'à quand vais-je être migraineux ?

La migraine débute habituellement chez l'enfant ou l'adulte jeune (90% des crises migraineuses débutent avant l'âge de 40 ans).

A la puberté, la migraine touche 3 fois plus de femmes que d'hommes. Entre 20 et 40 ans, la migraine touche 1 femme sur 3. Pendant les grossesses, les crises de migraine ont tendance à diminuer voire disparaître.

La migraine tend à diminuer ou à cesser après 50-60 ans.

Après 60 ans, seuls 10 % des migraineux ont encore des crises de migraine.

 

 

4. Quel est le traitement ? Voir cet article.

 

 

5. Quand dois-je consulter un médecin ?

Si vous avez un mal de tête :

- immédiat (vous pouvez dire précisément l'heure exacte du début)

- ou d'intensité maximale en moins d'une minute

- ou qui s'accompagnent de symptômes inquiétants (confusion, paralysie, perte de vision totale d'un oeil, impossibilité de parler...)

Vous devez consulter un médecin en urgence.

 

Si vous avez un mal de tête :

- franchement inhabituel (parce que vous n'avez jamais de maux de tête d'habitude, ou parce que ce mal de tête est très différent des autres que vous avez d'habitude)

- ou qui survient dans un contexte particulier (grossesse récente, cancer, âge autour des 50 ans, traumatisme crânien)

Vous devez consulter un médecin rapidement.

 

 

Sources : Le Concours médical n°8 oct 2015, Société Française d'Etudes des Migraines et Céphalées.