En cas de choc sur la tête, il est essentiel de retenir l'heure du traumatisme et suivre l'évolution au cours des 24 prochaines heures.

 

Les traumatismes crâniens sont fréquents (accidents domestiques) et le plus souvent sans danger. Cependant, en raison du (rare) risque d'hématome ou d'oedème cérébral, une surveillance du patient est nécessaire toutes les 3 heures pendant 24 heures notamment en cas :

- de circonstances violentes du traumatisme : accident de la voie publique, chute d'une hauteur de plus de 1 mètre ou cinq marches d'escaliers, plongeon la tête la première, maltraitance (bébé secoué)...

- de prise de médicaments (anticoagulants ou anti-agrégants) ou toxiques (drogues, alcool) ;

- d'enfants en bas âge ou de patients de plus de 65 ans ;

- de symptômes inquiétants dès le départ : perte de connaissance initiale de plus de 5 minutes, amnésie des faits, plusieurs épisodes de convulsion.

 

Le patient ne doit pas rester seul et doit être surveillé par son entourage. Les symptômes devant amener à consulter en urgence sont :

- Maux de tête persistant et devenant de plus en plus forts (l'hématome se constitue généralement 6 heures après le traumatisme). Bien sûr, un mal de tête léger est possible suite au coup.

- Somnolence intense et anormale avec difficulté de réveil complet. On peut être patraque et faire une sieste, mais on doit être réveillable.

- Agitation excessive et inhabituelle, ou confusion inhabituelle dans les noms ou les endroits.

- Plus de 1 vomissement chez l'adulte ou plus de 2 ou 3 vomissements chez l'enfant. Un vomissement isolé survenu après le traumatisme n'est pas forcément inquiétant.

- Troubles inhabituels et persistants de la parole avec langage incohérent ou incompréhensible.

- Ecoulement de sang ou de liquide clair par les oreilles ou le nez (en dehors d'un rhume !).

- Troubles de la vision (vision double).

- Démarche instable.

- Impossibilité de bouger les membres.

Pour rappel, vous pouvez appeler le SAMU en composant le 15.

 

Sources : Annales Françaises de Médecine d'Urgence, Société Canadienne de Pédiatrie.