Le dépistage vise à détecter précocement des lésions susceptibles d'être cancéreuses, afin de mieux vous soigner et de limiter la lourdeur des traitements et des séquelles éventuelles. Le dépistage peut être réalisé dans le cadre d'un programme national (OPALINE 62) ou de façon individuelle. En l'absence de situations à risque (symptômes inquiétants ou antécédents familiaux), le dépistage est organisé de la façon suivante :

Si vous êtes une femme :

- entre 25 et 65 ans : un frottis cervico-vaginal tous les 3 ans à la recherche d’un cancer du col de l’utérus, sauf les 2ers frottis qui doivent être réalisés à 1 an d’intervalle.

- entre 50 et 74 ans : une mammographie tous les 2 ans à la recherche d’un cancer du sein et un prélèvement de selles tous les 2 ans à la recherche d’un cancer colorectal. 

 

Si vous êtes un homme :

- entre 50 et 74 ans : un prélèvement de selles tous les 2 ans à la recherche d’un cancer colorectal.

- entre 50 et 75 ans : le dépistage du cancer de la prostate n'est plus recommandé. Le toucher rectal et le dosage sanguin du PSA ne sont proposés qu'en cas de symptômes (troubles urinaires ou éjaculatoires, douleurs osseuses).

 

A noter que des consultations dermatologiques sont proposées gratuitement en mai lors des Journées Nationales de Prévention et de Dépistage des Cancers de la Peau.

 

Sources : Haute Autorité de Santé, Institut National du Cancer.