Les allergies aux acariens peuvent sévir toute l’année mais se manifestent plus facilement en fin d’été et début d’automne.

Les acariens sont des organismes microscopiques (0,2 à 0,5 mm) vivant en moyenne 3 mois avec 3 stades de développement (oeuf, larve et adulte). Ils  se nourrissent de débris de peau humaine et sont responsables de nombreuses allergies respiratoires. Ils élisent domicile dans l'habitat humain notamment les endroits chauds, humides et confinés. Ils apprécient particulièrement le lit où l’humidité est idéale grâce à la transpiration. L’humidité est capitale pour leur survie puisqu'ils ne possèdent pas d’organe assurant leur apport en eau.

 

1. Environnement

Pour diminuer la concentration en acariens, adoptez la chambre idéale : aérée, peu chauffée, avec une literie synthétique et le moins de rideaux, de tapis et de peluches possible. Achetez éventuellement des housses spéciales et traitez la chambre et la literie avec une bombe acaricide 2 à 4 fois par an.

 

a) Limiter la prolifération des acariens

- Aérer chaque jour la chambre : 30 minutes, tous les jours, surtout par temps sec et froid.

- Limiter le chauffage : 18 ou 19°C.

- Atténuer l’humidité existante (taux d’hygrométrie acceptable < 50%) : ventiler au maximum, déplacer éventuellement les meubles pour améliorer la circulation de l’air, effectuer les réparations nécessaires. Limiter l’apport d’humidité : pas d’humidificateur, pas de saturateur sur les radiateurs, pas de bocal à poisson, pas de plantes vertes.

- Lutter contre les moisissures qui favorisent la croissance des acariens : préférer la peinture à l’eau sur les murs (sans odeur et lessivable), vérifier l’état du mastic sur les fenêtres (éliminer les traces noires à l’eau légèrement javellisée), ne pas boucher les aérations et les nettoyer régulièrement.

 

b) Literie

- Utiliser des matelas et oreillers synthétiques (en mousse car ils se lavent plus facilement) et éviter la literie en plumes, en laine... Renouveler la literie vieillissante. Aérer les oreillers ou matelas neufs avant de les utiliser.

- Utiliser un sommier métallique ou à latte de bois (pas de sommier capitonné ou tapissier).

- Utiliser des housses spéciales dont la fermeture enveloppe complètement l’oreiller, la couette, le matelas. Les housses-alèses sont faiblement efficaces. Privilégier certaines marques (type PARALLERG, ACARIL, DYN'R, PROTECSOM) car le simple label « anti-acarien » n'est pas un gage de qualité.

Sinon, pulvériser 1 fois par mois un acaricide sur la literie mais l’efficacité est moindre et l’application peut être un facteur d’irritation.

- Supprimer toutes les peluches ou n’en conserver qu’une seule qui devra être lavée à 60°C tous les trois mois.

- Laver chaque semaine les draps à 60°C (les acariens ne résistent pas à cette température).

- Laver chaque mois les oreillers, couette, couverture à 60°C et bien laisser sécher. Ajouter un acaricide à votre lessive (type ACARIL) pour les éléments lavables seulement à 30°C.

- Choisir le lit du haut dans les lits superposés car le dormeur du bas respire la poussière libérée par le lit du haut.

 

c) Aménagements

- Supprimer les rembourrage (canapés, fauteuils, coussins,) en plume, laine, kapok, en graines ou noyaux de cerise (souvent en provenance d’Asie).

- Limiter les objets (bibelots, livres et cadres) susceptibles de récolter la poussière.

- Les meubles lisses et fermés limitent le dépôt de poussière et sont faciles à nettoyer : privilégier les armoires, vitrines, commodes ou caisses fermées ; éviter les bibliothèques, étagères et caisses ouvertes.

- Privilégier des volets extérieurs aux rideaux.

Sinon, opter pour des rideaux facilement décrochables et régulièrement lavables à 60°C.

- Réduire la surface couverte de moquette dans la maison. Poser sur le sol un revêtement en vinyle, linoléum, carrelage ou parquet (le revêtement collé dégage des odeurs irritantes).

 

d) Ménage

Attention ! Faire le lit, passer l’aspirateur, remuer les oreillers met les acariens en circulation dans l’air de la pièce et peut provoquer une crise d'allergie.

- Dépoussiérer les meubles 1 fois par semaine avec un chiffon humide ou les nouveaux chiffons microfibres (pas de plumeau). Éviter les sprays dépoussiérants et les détergents qui peuvent être irritants.

- Passer l’aspirateur sur les surfaces recouvertes de moquette une à deux fois par semaine, en particulier sous le lit. Prendre un aspirateur équipé d’un filtre de sortie H.E.P.A. ou un double sac aspirateur car ils rejettent moins de poussières dans l’air ambiant. Aérer longtemps la pièce après avoir passé l’aspirateur.

- Nettoyer les surfaces lessivables (carrelage, parquet vitrifié …) avec une serpillière.

- Secouer et brosser les tapis à l’extérieur de la maison (jamais à l’intérieur).

 

Si vous souhaitez connaître la teneur en acariens d'un élément de votre domicile (sommier, moquette), vous pouvez acheter un ACAREX TEST.

 

Pour plus de renseignements, consultez : http://www.allergienet.com/acariens/

 

Source : Site du Docteur Etienne Bidat.